Notice: Undefined variable: wgScriptPath in /usr/local/www/jo/egyptopedia.fr/wikihiero/wikihiero.php on line 59

Une entrée au hasard :
Nekhakha, Fouet-nekhakha, Flagellum

X

2 entrées trouvées.

De Xerxès Ier à Xoïs

Imprimer cette entréeXerxès Ier.
Histoire • Nom propre.Roi perse qui vécut de 519 à 465 av. J.-C.. ΕXerxès participe d'abord à des campagnes militaires à Babylone en 482 av. J.-C. et en Égypte en 484 av. J.-C. sous le règne de son père, puis lance à la mort de celui-ci en 486 av. J.-C. une campagne contre la Grèce. Il subit plusieurs défaites contre les villes ioniennes ralliées à la Grèce. Il décide alors de préparer pendant trois ans une flotte et une armée gigantesques pour partir en 480 av. J.-C. franchir les Dardanelles (Hellespont), creuser un canal dans l'isthme du mont Athos et traverser une partie de la Grèce jusqu'à faire face au Sparte Léonidas. Il livre bataille pendant dix jours contre les Spartes, puis prend Athènes, abandonnée des Grecs, et embrase la cité. Néanmoins, Xerxès Ier subit une nouvelle défaite face à la flotte grecque à Salamine, obligeant le roi à se replier en Asie Mineure. Il est assassiné en Perse en 465 av. J.-C. à Persépolis par un capitaine de la garde du palais, dépêché par le ministre Artaban, laissant le trône à son fils Artaxerxès. Remonter
Imprimer cette entréeXoïs.
Géographie • Nom propre.Ville située dans le nord du Delta, dont l'emblème du nome (le VIe de Basse-Égypte) est un taureau émergeant de collines. Le village tout proche de Sakha porte le nom arabe dérivé de l'antique cité de Khasouou. Ville frontière à proximité de marais dont subsistent quelques vestiges, Xoïs reste une cité peu importante jusqu'au Moyen Empire. Sous la XIIIe dynastie, Xoïs connaît un regain d'intérêt alors qu'elle devient le lieu de résidence d'un nouveau royaume, et une capitale sous la XIVe dynastie, vers 1660 à 1600 av. J.-C.. Enfin, au Nouvel Empire, Xoïs devient la mythique « place des royautés de Rê », asseyant ainsi sa renommée sur la pensée mythologique et sur le culte de Rê. C'est enfin à l'époque gréco-romaine que Xoïs prospère rapidement, s'imprégnant de la triade dynastique Amon-Rê—Mout—Khonsou, secondée par Hathor. Remonter
Remonter en haut de la page • Copyright © 2008-2009 Montoumès. Tous droits réservés.