Notice: Undefined variable: wgScriptPath in /usr/local/www/jo/egyptopedia.fr/wikihiero/wikihiero.php on line 59

Une entrée au hasard :
Apis, Taureaux Apis

W

1 entrée trouvée.

De Westcar, Papyrus de Westcar à Westcar, Papyrus de Westcar

Imprimer cette entréeWestcar, Papyrus de Westcar.
Littérature • Nom propre.Papyrus copié d'un document plus ancien qui remonterait à la XIIe dynastie. Le papyrus Westcar, daté de la fin de la période Hyksôs, fut rapporté d'Égypte par Miss Westcar et offert à Lepsius en 1838. Il est conservé depuis la mort de Lepsius en 1886 à l'Ägyptisches Museum de Berlin sous le numéro d'inventaire 3033.ΕOn y trouve les « Contes du Papyrus Westcar » ou « Contes des Magiciens à la cour de Khéops », qui légitiment le couronnement à l'Ancien Empire des trois premiers rois de la Ve dynastie. Le début manque, et il ne reste du premier conte — révélant un miracle sous le roi Djoser — que la fin. Les contes s'enchaînent dans une logique artificielle, formant un ensemble complet qui rappelle aisément les « Contes des Mille et Une Nuits ». Le second conte, dit par le prince Khéphren, est le récit de l'épouse royale de Nebka, nommée Oubaoné, qui s'éprend d'un homme riche. L'époux moula un crocodile de cire, qu'il jeta dans la pièce d'eau où se baignait l'amant. La magie aidant, le crocodile dévora l'amant, et le roi Nebka fit brûler son épouse infidèle. Le prince Baoufrê raconte dans le troisième conte comment sous le roi Snéfrou, alors que le roi était promené en barque sur un lac par des rameuses, l'une d'elle perdit son bijou en forme de poisson. Le roi fit intervenir un magicien qui fit se séparer les eaux pour ramasser le bijou, et le rendre à sa propriétaire. Lorsque le fils royal Dédefhor est appelé, il choisit de faire venir le magicien et prophète Djédi, plutôt que de se lancer dans le récit d'un autre conte. Le magicien, ayant fait preuve de son talent au roi, annonce à Khéops le sacre futur des trois premiers rois de la Ve dynastie. Un dernier chapitre raconte comment la prophétie se réalisa, et comment naquirent les trois futurs rois, fils de Rê et de Reddjedet, accouchés avec l'aide des déesses sœurs Isis et Nephtys, ainsi que Meskenet (Meskehenet) et Heqet. Le manuscrit s'arrête à cet évènement qui mêle réalité historique et mythologie. Remonter
Remonter en haut de la page • Copyright © 2008-2009 Montoumès. Tous droits réservés.